Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

L'un de nos choix pédagogiques vise à conduire chaque jeune vers l’autonomie qui lui permettra de réussir tous ses
apprentissages et sa vie future.

Objectifs : apprendre à apprendre, être acteur de ses apprentissages et de sa propre vie

Compétences développées : savoir utiliser des méthodes de travail, développer la coopération, savoir utiliser des
outils, se connaître soi-même, prendre des initiatives, savoir s’auto évaluer dans des situations simples

 

A - Les conditions de l’autonomie

Pour obtenir des conditions optimales d’apprentissage, nous pensons que l’enfant doit être disposé à apprendre. Pour cela, il a besoin d’un contexte bienveillant et sécurisant, respectueux de son rythme d’apprentissage, où il peut explorer ses motivations sans limite de temps et laisser libre cours à sa curiosité naturelle. Ainsi, dans notre démarche de recherche d’autonomie, l’objectif, les moyens de réalisation et la mesure du résultat sont déterminés en partie par l’enfant. Il évolue dans un cadre et un environnement riches où le collectif et l’équipe pédagogique sont des ressources dont il dispose. L’accompagnement d’un enfant se fait en fonction de ses besoins et/ou de la complexité de la tâche à accomplir : chaque parcours est individualisé. L’apprentissage se fait à travers les interactions multi-âges, les projets, les activités formelles et informelles au sein de l'école démocratique mais aussi en dehors.

B - L’enfant est acteur de ses apprentissages et se fixe ses propres objectifs.

Nous pensons qu’apprendre est une propriété biologiquement inscrite dans l’organisme humain et qui s’exerce à tout instant, dans chaque action et en tout lieu. L’apprentissage peut se faire consciemment, avec la mise en place d’étapes progressives et formalisées, et inconsciemment à travers “ l’agir “, selon la définition de Tony Lainé, psychiatre et pédagogue français, mettant en valeur la nécessité d’utiliser son corps et ses mains pour entrer en relation avec les apprentissages. L’élève évolue dans un espace stimulant, riche, structuré et bien pensé qui optimise la prise d’initiative et l’autonomie. Il choisit ses activités selon ses centres d’intérêt et se fixe ses objectifs tout en tenant compte de l’évolution de ses apprentissages. Il les mène seul et/ou guidé par les adultes, les pairs et les nombreux outils mis à sa disposition. En fonction des besoins de chacun, les adultes accompagnent dans la maîtrise de ces outils et dans l’acquisition des méthodes de travail. Ils sont attentifs à leur évolution et créent des parcours individualisés qui conduiront chaque élève à l’autonomie. Les adultes créent aussi un espace de coopération et d’entraide pour optimiser les apprentissages collectifs. Ils sont eux-même actifs dans la gestion administrative de l’école qu’ils mènent en équipe et en toute transparence. Les élèves bénéficient de cet exemple pour développer leurs compétences d’organisation, de planification et de collaboration nécessaires pour mener leur projet en équipe. Ils peuvent également participer au travail administratif et prendre des responsabilités.

C - L’évaluation

Il existe plusieurs formes d’évaluation : les évaluations écrites ou orales, individuelles ou collectives, sous forme diagnostique, continue ou sommative ; les évaluations par l’adulte expert, les pairs ou l’auto-évaluation. Nous pensons que l’évaluation est inhérente au processus d’apprentissage et qu’elle est un processus mental lié à l’agir. Elle est propre à chacun et nous permet de nous positionner, de nous remettre en question et de donner de la valeur à nos actes. Elle est présente à chaque instant. Dans notre démarche de recherche d’autonomie, nous privilégions l’auto-évaluation : l’enfant apprend à se positionner sur ses acquis et mesure ce qu’il lui reste encore à apprendre. Cette auto-évaluation s’effectue nécessairement en interaction avec les pairs et/ou l’adulte. C’est le retour des autres qui permet à l’élève de se réajuster, de s’améliorer, de prendre conscience de l’état de ses apprentissages. L’auto-évaluation est un processus nécessaire aux apprentissages que les élèves font naturellement. Toutefois, selon les besoins de chaque élève, les autres formes d’évaluation peuvent être utilisées. La notation, la valorisation et la certification sont des variantes de l’évaluation qui ont leur place dans notre démarche en fonction des demandes et des situations d’apprentissage. Les adultes font un suivi personnalisé pour chaque élève dont ils sont référents et ont une attention particulière pour chacun concernant la progression de ses apprentissages. Ils font le point avec lui régulièrement et remplissent un journal de bord informatisé au regard du Socle Commun de connaissances, de Compétences et de Culture.

 

« Il est temps de passer à une école de la confiance »
François Taddei

A nos yeux, le Respect est la base de tout ce qui précède (l'autonomie).
Nous amenons les élèves à découvrir et entretenir trois points essentiels :

Le respect de soi, celui de l’autre et celui de l’environnement

 

A. Respect de soi

Tout développement harmonieux passe par la connaissance de soi et la prise de responsabilité face à soi-même. Nous portons une attention particulière au développement de l’être dans sa globalité. L’enfant puis le jeune sont donc encouragés à s’écouter, à exprimer et respecter leurs besoins. Le respect de l’individu peut être perçu de plusieurs façons. L’une d’entre elles est la satisfaction de la pyramide des besoins de Maslow. L’humain doit satisfaire les besoins de l’étage le plus bas afin de pouvoir se concentrer sur ceux de l’étage suivant, et ainsi de suite… L’équipe est donc particulièrement vigilante au respect du rythme et à la satisfaction des besoins de chacun. Ainsi le «besoin de réalisation» -terreau fertile des apprentissages- est libre de se réaliser sans obstacles. Le respect de soi passe aussi par la connaissance de ses forces et faiblesses, or celle-ci sera apportée par la vie en collectivité, la réalisation de projets et les apprentissages autonomes.

 

B. Respect de l’autre

Vivre ensemble au sein d’un collectif développe la coopération, le goût du partage, la connaissance de soi et des autres en faisant appel à des qualités d’écoute et d’empathie. De plus, le respect des autres est codifié au sein d’un règlement dont les membres de l’école sont garants. Ainsi chacun peut venir questionner les points du règlement, qui, lors des Forums, peuvent être modifiés dans l’intérêt du groupe. Une transgression entraîne une série d’actions destinées à la réparer et à ce qu’elle ne se reproduise plus. Des outils de gestion de conflits et de communication non violente aideront les membres de l’école à maintenir un climat serein. L’ouverture de l’école sur la ville qui l’accueille, l’inscription au sein du tissu local permettront aux élèves d’appréhender et de respecter les différences de chacun en apprenant à voir les qualités de chacun, plutôt qu’à s’arrêter sur ses défauts.

C. Respect de son environnement

Tout comme le «respect de l’autre», celui-ci est codifié au sein d’un règlement et de lois. Au sein d'une école démocratique il comprend le respect du matériel, du groupe qui nous entoure, et le fait de s’occuper des plantes et de petits animaux. En effet, les soins apportés aux animaux et la complicité avec d’autres espèces développent chez l’enfant un sentiment de sécurité et d’apaisement, de valorisation et d’estime de soi, et bien sûr la responsabilité. L’école souhaite par ailleurs s’ancrer dans une démarche écologique en sensibilisant chacun à l’écocitoyenneté par le biais de diverses actions et/ou activités qui feront appel à l’esprit critique, créatif et volontaire de chacun des élèves. L’objectif est de faire évoluer les comportements (comme par exemple «Bye Bye Plastic Bag» à Bali). Nous partageons de nombreuses valeurs de la GreenSchool et comptons amener les élèves à se saisir des problématiques actuelles que sont l’enjeu climatique, la préservation de l’environnement, le développement durable, etc.

 

«Il faut commencer par éprouver du respect pour soi-même : tout le reste suivra.»
Friedrich Nietzsche

La démocratie vécue au quotidien vise plusieurs objectifs et développe de nombreuses compétences nécessaires à
toute personne et citoyen libre et responsable appréhendant les enjeux du monde d’aujourd’hui.

Objectifs : devenir une personne et un citoyen libre et responsable, transmettre les valeurs de paix, de respect et
de tolérance, transmettre les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité.

Compétences développées : exercer son esprit critique et son sens moral, exercer sa citoyenneté, élaborer et
respecter des règles du vivre ensemble, connaître et respecter la loi, s’insérer dans la vie sociale et professionnelle,
s’exprimer à l’oral et à l’écrit.

Nous pensons que la formation de la personne et du citoyen passe par des situations concrètes, réelles et quotidiennes de la démocratie et d’un pouvoir démocratique. De ce fait, chaque élève a un pouvoir de décision et de vote, quel que soit son âge, dans des moments informels et surtout dans les moments formels que sont les Forums. Ce cadre démocratique permet à chaque élève de saisir la complexité et les enjeux de la démocratie dans le vivre ensemble et dans notre société.

A . Les Forums

Ils s’occupent de la gestion du vivre ensemble.
Tous les membres de l’école, élèves et équipe pédagogique, peuvent participer à ce conseil. Lorsque des décisions sont prises elles le sont par consentement ou, à défaut, vote à la majorité absolue. Chaque membre compte pour une voix, quel que soit son âge. Le Forum est organisé chaque semaine,  c'est l'occasion pour l’élève d’exercer sa citoyenneté et de pratiquer le débat, l’argumentation, la réflexion, le discernement et le respect des opinions.

B. Les commissions

Votées en Forum, elles gèrent le vivre ensemble, les excursions, les présences, l’entretien des plantes et des animaux, le ménage, la santé et la sécurité. Ces commissions sont gérées par l’équipe pédagogique en toute transparence et les élèves sont incités à participer. Au sein d’une commission, différents responsables peuvent être nommés en fonction des besoins et des tâches à réaliser. Lorsqu’ils en ressentent le besoin, ils peuvent ajouter un point à l’ordre du jour d’un forum. Ces commissions permettent aux élèves d’exercer leur réflexion, leur argumentation, de prendre des responsabilités et de tenir leurs engagements. Elles sont une porte vers le monde de l’entreprise.

 

Ainsi, le fonctionnement démocratique que nous mettons en place permet la formation d’une personne et d’un citoyen éclairé et responsable, il permet aux élèves d’intégrer les valeurs universelles et celles de la République. Cette responsabilité commune et collective de l’école est indispensable pour la liberté de chacun. De cette responsabilité naissent confiance et autonomie dans les apprentissages. La démocratie et l’autonomie sont étroitement liées : l’autonomie contribue à l’exercice de la démocratie et la démocratie contribue à l’acquisition de l’autonomie.